Lexique

Usurpation d’identité et fausse annonce immobilière sur le site internet Le Bon Coin : que faire ?

Retour

Dans certaines grandes villes, la demande est si forte que trouver un appartement se révèle très difficile. Vous avez vu une annonce immobilière qui vous intéresse sur le site Le Bon Coin. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous avez accepté de transmettre votre dossier au prétendu propriétaire avant de visiter l’appartement à louer.

Quelques jours après avoir adressé votre dossier, voire également bien souvent celui de votre caution, vous n’avez plus aucune nouvelle ou le bailleur prétend que l’appartement n’est plus à louer.

Attention, soyez vigilant car il est possible que vous soyez victime d’usurpation d’identité.

L’usurpateur a posté une fausse annonce pour vous pousser à lui remettre la copie de documents (pièce d’identité, bulletins de salaires, votre avis d’imposition, justificatif de domicile…) qui vont lui permettre d’usurper votre identité.

Avec ces documents, l’usurpateur peut souscrire des crédits ou bien encore créer une société à votre nom.

1/ Usurpation d’identité, souscription de crédit à votre nom et interdiction bancaire

Si vous découvrez que l’usurpateur a ouvert des comptes ou souscrit des crédits à votre nom, il faut que vous :

  • déposiez plainte pour ces faits ;
  • informiez la Banque de France afin qu’elle lance une enquête interne et vous transmette une attestation à adresser aux Banques qui ont demandé votre inscription aux fichiers de la Banque de France ;
  • transmettiez cette plainte à tous les organismes bancaires concernés en les invitant à clôturer les comptes, mettre un terme aux éventuelles poursuites en recouvrement engagées à votre encontre et faire le nécessaire auprès de la Banque de France.

Les inscriptions portées sur votre Fichier central des chèques (FCC) et votre Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) seront complétées de la mention « usurpation d’identité ».

2/ Usurpation d’identité et création d’une société à votre nom

Il est possible que vous découvriez que vous apparaissez en qualité de gérant d’une société.

Dans une telle hypothèse, il faudra que vous déposiez plainte et que vous fassiez des démarches auprès du Greffe du Tribunal de commerce où la société est immatriculée afin de ne plus apparaître en qualité de gérant.

Le Cabinet MCE se tient naturellement à votre disposition pour vous accompagner dans le cadre de vos démarches.

Liens utiles :

Nouveau Palais de Justice MCE Avocat Paris - Salle des pas perdus